Plus d’économies

Vers la mise en place d’un billet intermodal unique

Depuis le 24 février 2020, la ligne de TER Pessac/Bordeaux – Parempuyre est accessible aux abonnés TBM. Cette première expérimentation, d’une durée d’un an, doit permettre d’évaluer ce type de solutions pour faciliter l’intermodalité entre les trains régionaux et les transports urbains. 

Faciliter la mise en place d’un billet intermodal

Les dépenses liées à l’utilisation de la voiture individuelle pèsent de plus en plus lourd dans le budget des ménages, en particulier pour ceux qui sont éloignés des zones d’emplois. C’est pourquoi, au-delà de l’amélioration de l’offre de transports, le RER métropolitain comprend un volet tarifaire qui doit permettre de faciliter l’accès à tous les modes de transports (TER, trams, bus, etc.) et le passage d’un mode à l’autre.

En travaillant sur le volet tarifaire, les partenaires du projet souhaitent favoriser le choix des transports en commun en :

  • Réduisant encore davantage le coût des transports publics,
  • Simplifiant les démarches en éditant un titre unique qui permet de circuler sur le réseau régional et le réseau urbain,
  • En permettant l’usage indifférencié du TER ou des transports urbains qui peut parfois représenter un réel gain de temps pour l’usager (par exemple, il faut 38-40 min pour aller de Bordeaux à Blanquefort en TER alors qu’en TER, le temps de trajet est de 21 min). 

La finalité est alors de :

  • fluidifier le trafic urbain,
  • de réduire l’impact écologique du déplacement.

Pour répondre à ces ambitions, plusieurs solutions sont possibles. En 2020, la Région Nouvelle-Aquitaine et Bordeaux Métropole ont décidé d’expérimenter l’une d’elle : l’acceptation du titre TBM sur la ligne de train régional 42 entre Pessac/Bordeaux et Parempuyre. Cette expérimentation doit durer un an.

L’expérimentation entre Pessac/Bordeaux et Parempuyre

Les détenteurs d’un abonnement TBM peuvent emprunter la ligne 42 du TER entre Bordeaux Saint-Jean et Parempuyre, et entre Pessac-Centre et Parempuyre, avec leur carte TBM. Sont inclus dans le dispositif tous les arrêts intermédiaires : Mérignac-Arlac, Caudéran-Mérignac, Bruges et Blanquefort. L’objectif est de faciliter les déplacements et de favoriser l’intermodalité entre le réseau régional de trains et le réseau urbain de trams et de bus.

Durant cette période, l’accès au train s’effectue avec la seule carte TBM, donc sans achat de titre SNCF, sans surcoût pour l’abonné et sans formalités. Sont concernés les détenteurs de tous les Pass TBM, Pass TER+TBM et Pass CAR+TBM. Il n’est pas nécessaire de valider la carte à la montée dans le train. Le contrôle s’effectue par des agents SNCF qui ont été dotés d’un portable de contrôle TBM.

Un départ toutes les 30 min

La ligne 42 du TER circule tous les jours et assure, en semaine et en heures de pointe, un départ toutes les 30 minutes depuis la gare de Parempuyre (et toute les 60 minutes depuis la gare de Pessac Centre ou Bordeaux). Des correspondances avec les 4 lignes de tram et plusieurs lignes de bus sont assurées à proximité de ces gares.


Les partenaires du projet RER Métropolitain Bordeaux Métropole Nouvelle-Aquitaine


En 2018, Bordeaux Métropole et la Région Nouvelle-Aquitaine ont exprimé leur volonté d’optimiser le réseau régional de transports. L’objectif : répondre aux enjeux de congestion de la Métropole et au défi de la transition climatique. Jusqu’en 2028, des étapes seront franchies, améliorant les services de transport en car et en train régionaux au sein de la Métropole.