Plus de gares

Les haltes du Bouscat-Sainte-Germaine et de Talence-Médoquine

Afin de renforcer l’offre TER, Bordeaux Métropole et la Région Nouvelle-Aquitaine souhaitent créer, en partenariat avec la commune du Bouscat, une nouvelle halte ferroviaire sur la ligne de TER 42 Bordeaux – Pointe-de-Grave : la halte du Bouscat-Sainte-Germaine. Située à proximité immédiate de la station du tram D « Sainte-Germaine », en zone urbaine, près d’une zone d’activité et de commerces, la future halte s’inscrit dans une dynamique urbaine et d’interconnexions.

La création de la halte du Bouscat

Afin de renforcer l’offre TER, Bordeaux Métropole et la Région Nouvelle-Aquitaine souhaitent créer, en partenariat avec la commune du Bouscat, une nouvelle halte ferroviaire sur la ligne de TER 42 Bordeaux – Pointe-de-Grave : la halte du Bouscat-Sainte-Germaine. Située à proximité immédiate de la station du tram D « Sainte-Germaine », en zone urbaine, près d’une zone d’activité et de commerces, la future halte s’inscrit dans une dynamique urbaine et d’interconnexions.

  • La création de quais de part et d’autre de la voie ferrée.

  • Le renforcement des talus pour mettre en place des escaliers et des ascenseurs de part et d’autre de la voie ferrée afin de rendre la halte accessible aux personnes à mobilité réduite.

  • La création d’un parvis de gare à l’angle nord-ouest de la route du Médoc et de l’avenue Clémenceau, au droit de la future halte ferroviaire.

  • Le réaménagement de l’avenue Clémenceau pour permettre des échanges plus fluides entre bus, taxis, véhicules en auto-partage et véhicules électriques.

Interconnexion avec les transports urbains et temps de parcours

Bien intégrée au réseau régional de transport ferroviaire, l’ouverture de cette nouvelle halte permettra de relier plusieurs gares en TER :

  • Gare de Bordeaux-Saint-Jean : 14min env.
  • Gare de Pessac : 9 min env.
  • Gare de Blanquefort : 9 min env.
  • Gare de Lesparre-Medoc : 1h08 env.

Mise en service en 2020, la ligne D du tramway s’étend sur les communes de Bordeaux, Le Bouscat, Bruges et Eysines. Le terminus se fait à la station « Cantinolle » à Eysines, à proximité des communes du Haillan, du Taillan-Médoc et de Saint-Médard-en-Jalles. Au Bouscat, il y a 5 stations sur cette ligne, dont la station « Sainte- Germaine » située à proximité de la future halte ferroviaire.

Bordeaux Métropole réalisera également un parvis à proximité de l’accès sud à la future halte ferroviaire, ainsi que le réaménagement de l’avenue Georges Clémenceau.

En parallèle, la commune du Bouscat a pour projet de créer un axe de déplacement doux sécurisé sur près de 3,5 km, de la place Ravezie à la future halte Le Bouscat Sainte- Germaine. Il sera dédié aux piétons, cyclistes et tout autre mode de déplacement non motorisé. Il permettra une jonction entre les lignes C et D du tramway et le futur pôle d’échanges multimodal de Sainte-Germaine.

La création de la halte de Talence-Médoquine

L’ouverture de la halte de Talence-Médoquine améliorera la connexion entre les réseaux de transports ferroviaires et les transports urbains. Elle sera desservie par deux lignes de TER : Bordeaux-Le Verdon et Arcachon-Bordeaux-Libourne. Cette halte sera notamment desservie par la future ligne de Transport en Commun à Haut Niveau de Service (TCHNS) reliant l’hôpital Pellegrin aux quartiers Talence Thouars et Gradignan Malartic. Elle offrira une meilleure accessibilité à certains pôles majeurs, notamment le campus de Talence-Pessac (Université de Bordeaux) et le Centre Hospitalier Universitaire, notamment.

Calendrier Halte du Bouscat

  • 2022

    Mise en service globale de la halte

Le projet en images

La halte du Bouscat Sainte Germaine

Les projets de pôles d’échanges multimodaux

Un pôle d’échanges multimodal est lieu d’interface entre le mode ferroviaire et les autres modes de déplacement. Il  est  également  parfois  un  lieu  de  vie où se  développent  des  activités  connexes  dont  l’attractivité  s’étend  au-delà  de  la  seule  clientèle  du  transport. Le pôle  d’échange  se  trouve  donc  au  cœur  des  enjeux  de  déplacements,  d’aménagement  et  de  développement  urbain.  Leur  aménagement  est  un  enjeu  d’autant  plus  important  qu’une correspondance impossible ou contraignante peut dissuader de l’usage des transports collectifs.

Dans le cadre du RER Métropolitain, une réflexion est menée sur les 47 gares ferroviaires concernées pour faciliter l’intermodalité. 


Les partenaires du projet RER Métropolitain Bordeaux Métropole Nouvelle-Aquitaine


En 2018, Bordeaux Métropole et la Région Nouvelle-Aquitaine ont exprimé leur volonté d’optimiser le réseau régional de transports. L’objectif : répondre aux enjeux de congestion de la Métropole et au défi de la transition climatique. Jusqu’en 2028, des étapes seront franchies, améliorant les services de transport en car et en train régionaux au sein de la Métropole.