Le réseau
en 2026-2028

En 2028, la desserte traversante entre Langon et Saint-Mariens est créée, permettant d’aller dans les gares de part et d’autre de Bordeaux sans changement de train au moment de l’arrêt en gare de Bordeaux Saint-Jean.

Des dessertes de TER traversantes

Une desserte entre Arcachon et Libourne puis entre Langon et Saint-Mariens-Saint-Yzan (incluant les gares intermédiaires) est mise en place. Si l’arrêt à Bordeaux est marqué, il n’est pas nécessaire de changer de train.

  • Des dessertes de TER traversantes

    Une desserte entre Arcachon et Libourne puis entre Langon et Saint-Mariens-Saint-Yzan (incluant les gares intermédiaires) est mise en place. Si l’arrêt à Bordeaux est marqué, il n’est pas nécessaire de changer de train.

Le projet en cartes

Les nouveautés 2026-2028

Des dessertes de TER traversantes, sans changement de train à Bordeaux

Les partenaires du projet RER Métropolitain Bordeaux Métropole Nouvelle-Aquitaine


En 2018, Bordeaux Métropole et la Région Nouvelle-Aquitaine ont exprimé leur volonté d’optimiser le réseau régional de transports. L’objectif : répondre aux enjeux de congestion de la Métropole et au défi de la transition climatique. Jusqu’en 2028, des étapes seront franchies, améliorant les services de transport en car et en train régionaux au sein de la Métropole.