Plus de trains régionaux

Des TER plus fréquents et des dessertes traversantes

Entre 2020 et 2028, le nombre de TER par semaine augmente pour plus de fréquence et un gain de temps dans les déplacements.

La définition des nouveaux horaires tendra vers 3 objectifs :

  • Fréquence

    Objectif de créer des horaires cadencés, une amplitude horaire importante et un service renforcé en heures de pointe avec un train à la demi-heure

  • Desserte

    Objectif de desservir le maximum d’arrêts possible

  • Les dessertes traversantes, sans changement de train en gare de Bordeaux

    Ces lignes qui permettront d’aller d’Arcachon à Libourne et de Langon à Saint-Mariens-Saint-Yzan sont un gain de temps pour l’usager qui n’a plus à faire de correspondance à Bordeaux. L’arrêt en gare de Bordeaux durera quelques minutes.

Calendrier

La refonte des horaires s’effectuera progressivement à l’occasion de chaque nouveau service annuel, réalisé en Décembre de chaque année. Néanmoins, c’est dès 2022 que va s’opérer le tournant le plus important en termes d’améliorations horaires :

  • la refonte des horaires des TGV Atlantique va impliquer une refonte des horaires des TER afin d’assurer les correspondances,

  • la démarche d’optimisation du service prévue par la Région Nouvelle-Aquitaine dans le cadre de sa convention d’exploitation 2019-2024 avec SNCF s’appliquera sur l’étoile ferroviaire de Bordeaux. Cette remise à plat des horaires doit permettre d’augmenter le nombre de TER.

  • le développement des dessertes traversantes Arcachon-Bordeaux-Libourne après l’avoir expérimenté sur 7 trains en semaine et 1 le weekend.

2028 marquera un second tournant dans la refonte des horaires avec la mise en place des dessertes traversantes Langon-Bordeaux-Saint-Mariens-Saint-Yzan.

Les dessertes traversantes pour plus de connexions entre les territoires limitrophes

Dans un premier temps entre Arcachon et Libourne puis, entre Langon et Saint-Mariens-Saint-Yzan, l’arrêt se fera à Bordeaux sans changement de train. Le parcours se fera sans changement à Bordeaux. L’arrêt sera systématiquement marqué en gare de Bordeaux mais il ne sera plus nécessaire de changer de train.

Les dessertes Bordeaux-Libourne (41.1U) et Bordeaux-Arcachon (41.2U) seront connectées pour ne former qu’une seule et même ligne : la ligne Arcachon-Libourne (41U). Cela se fera progressivement avec une première étape en 2021 avec quelques trains par jour avant de fusionner intégralement les deux lignes en 2022.

Les dessertes Bordeaux-Saint-Mariens-Saint-Yzan (43.1U) et Bordeaux-Langon (43.2U) seront connectées en 2028 pour ne former qu’une seule et même ligne : la ligne Langon-Saint-Mariens-Saint-Yzan (43U).

 

Les améliorations de service dès 2021

Dès 2021, l’offre est renforcée et des trains assureront la desserte traversante Arcachon-Bordeaux-Libourne (incluant des arrêts intermédiaires).

Les « plus » des nouveaux horaires en 2021

  • 46 TER en plus par semaine, 

  • 7 TER traversants Arcachon-Bordeaux-Libourne par jour en semaine et 3 le weekend.

  • Pour Bordeaux-Arcachon : + 3 trains/jour en semaine, + de fréquence en heures de pointe. 

  • Pour Bordeaux-Libourne : + 4 trains/jour, + de fréquence en journée.

  • Pour Bordeaux-Langon : + 2 trains/jour en semaine, amélioration de la desserte en milieu de journée, plage étendue de 6h à 23h les vendredis. 


Les partenaires du projet RER Métropolitain Bordeaux Métropole Nouvelle-Aquitaine


En 2018, Bordeaux Métropole et la Région Nouvelle-Aquitaine ont exprimé leur volonté d’optimiser le réseau régional de transports. L’objectif : répondre aux enjeux de congestion de la Métropole et au défi de la transition climatique. Jusqu’en 2028, des étapes seront franchies, améliorant les services de transport en car et en train régionaux au sein de la Métropole.